Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

KYOCERA

En 1959, dans une petite usine locale à Kyoto, au Japon, sans capital, sans accréditation ni réputation, un petit groupe de 28 collègues a créé Kyocera avec le rêve collectif de produire des produits céramiques fins pour le monde. Depuis lors, Kyocera n'a cessé de croître en mettant en œuvre le principe de «gestion par tous» basée sur les liens des esprits humains, en s'efforçant d'accepter les défis que d'autres avaient déclinés et en diversifiant leurs activités dans de nouveaux domaines innovants.
Aujourd'hui, avec l'avancée rapide de la robotique, de l'IA, de l'IoT et des réseaux de communication 5G, l'humanité connaît une révolution technologique qui transformera l'industrie et la société dans son ensemble.
Kazuo Inamori crée «Kyoto Ceramic Co., Ltd.», une entreprise de fabrication spécialisée dans la céramique fine.
Le siège social ouvre et la première usine est basée dans le quartier Nakagyo, à Kyoto, au Japon, le 1er avril 1959.
Les Années 60 se caractérisent par l'expansion commerciale grâce à la production de masse de composants semi-conducteurs.
En 1968, c'est l'ouverture du premier bureau de vente international à Sunnyvale, en Californie.
Kyocera International, Inc. est établie à Sunnyvale, en Californie, en tant que filiale basée aux États-Unis.
L'entreprise connaît l'expansion sur le marché européen, «Kyocera Fine Ceramics GmbH» démarre en Allemagne avec Feldműhle AG pour promouvoir l'expansion du marché européen.
Dans les années 1970, Kyocera étend ses opérations commerciales à de nouveaux marchés, y compris les outils de coupe industriels, les produits médicaux, les cellules solaires et les bijoux.
1982 est l'année de la fusion historique avec quatre autres sociétés, dont Cybernet Electronics, Kyoto Ceramic Co., Ltd. est renommée Kyocera Corporation.
En 1990, AVX Group rejoint le groupe Kyocera et se globalise mondialement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte