Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

OPINEL

En 1890, en Savoie, Joseph Opiner travaille dans l'atelier de taillanderie familial.
Passionné de machines et des process de fabrication, il passe son temps libre à peaufiner la forme et la fabrication d'un petit de poche : l'Opinel est né !
Il décide de décliner le couteau en différents formats  en 1897 : 12 tailles numérotées de 1 à 12.
En 1901, le succès commercial est lancé, Joseph construit son usine au pont de Gevoudaz pour fabriquer plus de quantités.
8 ans plus tard, Joseph choisit pour emblème du couteau La Main Couronnée : la main est celle de Saint Jean-Baptiste sur les armoiries de Saint-Jean-de-Maurienne, la ville la plus proche d'Albiez-le-Vieux, ville d'origine de la famille Opinel.
A ce dessin, est rajouté une couronne pour rappeler que la Savoie était un duché.
Cette tradition remonte à la tradition de 1565, le roi de France Charles IX ordonne à chaque maître coutelier d'apposer un emblème sur ses fabrications pour en garantir l'origine et la qualité.
Depuis 1909, toutes les lames des couteaux et outils Opinel sont poinçonnées de La Main Couronnée.
En 1955, dans un souci d'améliorer la sécurité d'utilisation du couteau, Opinel invente le système Virobloc : une virole tournante coulisse sur la viole fixe ferme la fente et bloque ainsi la lame dépliée.
Dans les années 2000, une version modifiée du système permettant de bloquer la lame en position fermée est généralisée.
Objet populaire du quotidien, l’Opinel est consacré en 1985 au « Victoria and Albert Museum » parmi les cent objets les mieux dessinés du monde à côté de la Porsche 911 et de la montre Rolex.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte