Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Entretien des couteaux

Entretien des couteaux

Il existe différentes techniques pour entretenir et nettoyer ses couteaux de cuisine afin d'augmenter leur durée de vie. Dans cette inspiration, Alice Délice vous livre ses secrets pour des couteaux efficaces et en bonne santé. Retrouvez toutes les explications de Joëlle conseillère de vente - Alice Délice Lille.

J'entretiens ma lame

En céramique, en acier inoxydable ou en acier carbone

Le nettoyage et l'entretien de vos couteaux de cuisine ne sera pas le même selon le matériau utilisé pour la fabrication de leur lame.

  • Les couteaux en céramique et en acier inoxydable doivent être entretenus régulièrement malgré leur durée de vie assez élevée.

Les couteaux en céramique ne craignent pas la corrosion, pour les nettoyer il suffit de le passer sous l'eau et de le laisser sécher à l'air libre. Pour nettoyer les couteaux en acier inoxydable qui par définition ne craignent pas l'oxydation, vous pouvez rajouter à votre eau chaude un peu de savon doux mais il ne faut pas les laisser sécher à l'air libre. Pensez, après les avoir rincés à l'eau, à les essuyer avec un torchon en coton ou un chiffon anti-rayure. Souvenez-vous de cette maxime : Un couteau ne se lave pas, il s'essuie!

  • L'entretien des couteaux en acier carbone se doit d'être plus rigoureux et nécéssite d'avantages de précautions.

C'est un acier très coupant dénué d'alliage et pour ne pas les abimer, l'idéal est de les essuyer avec un chiffon propre après chaque utilisation et surtout ne pas les passer sous l'eau pour limiter l'apparition de taches ou de rouille. 

À noter, les couteaux en acier carbone peuvent prendre une autre teinte au fil des utilisations ce qui est tout à fait normal et sans risque.

Alors pour avoir des couteaux en acier carbone en bonne santé : Ne les laissez pas tremper dans l'eau, n'utilisez pas de savon ou de produits détergents et ne les laissez pas sécher à l'air libre.

Les différentes techniques

Affilage, affûtage, aiguisage 

Passé une certaine période et avec l'usage, l'efficacité de vos couteaux peut se détériorer alors pour y remédier, il faut leur redonner de la force. Faisons ensemble la différence entre affûtage, affilage et aiguisage, ces opérations qui ont le même objectif : redonner ses capacités d'origine à votre joli couteau.

  • L'affûtage : C'est une opération qui permet d'entretenir régulièrement la lame de votre couteau. Affûter votre lame va vous permettre de conserver son tranchant. C'est une opération qui s'effectue sur toute la totalité de la lame du couteau lorsque celle-ci devient moins tranchante et efficace avec le temps. 
  • L'aiguisage : C'est une technique utilisée lorsque la pointe de votre couteau est émoussée ou déformée. Cette procédure demande un travail plus précis et durable afin de reformer la pointe et de redonner du coupant à votre couteau
  • L'affilage : C'est un procédé qui permet de redonner "le fil", c'est-à-dire de redonner ou de rendre plus tranchant votre couteau. Cela consiste à polir la lame de votre couteau après l'avoir aiguisé pour plus de tranchant et de brillance.

Retenez donc qu'en général, l'affilage et l'aiguisage permettent de redresser le fil de la lame, tandis que l'affûtage restaure la coupe de celle-ci de manière plus radicale.

Les outils

1. La pierre

Electrique, naturelle ou artificielle, utiliser une pierre d'aiguisage ou d'affûtage nécessite un petit temps d'apprentissage. En France, les pierres d'affûtage naturelles proviennent généralement de Lorraine ou des Pyrénées. Vous trouvez les pierres à huile ou à eau et les pierres d'affûtage de synthèse, à privilégier selon vos attentes. Pour aiguiser ou affûter vos couteaux, imbibez votre pierre dans de l'eau ou de l'huile selon sa nature; votre pierre doit rester humide pendant toute l'opération. Positionnez votre lame sur la pierre en gardant un angle de 40° environ et faites des mouvements d'avant en arrière sur toute la longueur du couteau pour rénover le fil. Essuyez et votre couteau est flambant neuf.

2. Le fusil

En forme de tige cylindrique, cet outil en acier ou en céramique vous permettra d'aiguiser ou d'affûter vos couteaux et divers ustensiles de cuisine avec un peu d'entrainement. Placez votre lame sur le fusil au plus près du manche avec un angle de 30° à 45° puis faites des mouvements vers l'avant sur toute la longueur de la lame en alternant les côtés. Essuyez et admirez le travail.

Le rangement

Pour préserver le tranchant de vos couteux et les garder le plus longtemps en vie, il faut pouvoir les stocker sans risque. Pour ne pas les abimer, éviter de les stocker dans un tiroir et/ou sans étui ; ils prendraient la poussière ou des coups au niveau du tranchant et vous risquez de vous couper en les cherchant. Pensez donc à vous équiper :

  • D'une barre aimantée : Pratique, elle vous permet de ranger vos couteaux de manière visible et de les avoir à porter de mains rapidement sans risque de coupure. Bien accrochée sur un mur à proximité de votre plan de travail, vos couteaux en acier seront espacés pour éviter que vos lames s'entrechoquent et vos murs joliment décorés. Veuillez à la qualité pour éviter les risques de chutes. 
  • D'un bloc : En bois, en bambou ou en plastique, le bloc vous permet de stocker à porter de main vos couteaux sur un plan de travail. Ce rangement esthétique et sécurisé, protège vos couteaux grâce à une mousse en fibres ou à des emplacements définis. Bien séparées, vos lames resteront jeunes aussi longtemps que possible. 
  • D'une mallette ou sacoche : Souple ou rigide, ce rangement particulier vous permettra de sécuriser vos couteaux lors d'un déplacement. 

Les astuces

  • Vinaigre & pomme de terre pour des couteaux brillants : simple et efficace, coupez votre pomme de terre en deux et frottez votre lame dessus. L'amidon agira comme un anti-rouille et rendra toute sa brillance à votre couteau. Un coup de chiffon doux après rinçage et le tour est joué! Un chiffon imbibé d'un peu de vinaigre chaud sera tout aussi efficace.
  • Essence de térébenthine & citron pour des couteaux sans taches : Avec des propriétés similaires à celles du vinaigre blanc, essuyez votre lame avec une éponge imbibée d'essence de térébenthine pour faire disparaître rouille et taches blanches. Pour les taches noires incrustées, faites tremper votre lame pendant quelques secondes dans un mélange eau/jus de citron, rincez puis séchez avec un linge non rugueux.

Tout en vidéo

Voilà! A présent vous savez tout pour entretenir et nettoyer vos couteaux de cuisine.

N'hésitez pas à nous partager vos astuces d'entretien en coutellerie sur nos réseaux sociaux.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte